Atelier Focus-stacking

Publié le par Chartres - Club Photo Charlie Chaplin

Oui, il fallait bien que je dise quelques mots sur le sujet, hé bien voilà.

Donc, un petit rappel de ce qu'est le Focus-stacking. Il s'agit de prendre plusieurs photos d'une même scène ou d'un même sujet, chacune ayant une MAP sur un plan différent. On choisit un ordre donné, par exemple, du premier plan le plus proche vers le dernier plan le plus éloigné. Le nombre de photos nécessaires est variable. Nous avons fait un exemple sur la scène de crèche en studio, Gérard nous a apporté un autre exemple en macro-photo sur un circuit imprimé.

Une fois ceci fait, il suffit de procéder à un petit post traitement sur l'ordinateur avec la moulinette de Photoshop (seul CS dispose des fonctions nécessaires, Photoshop Elements a zappé ce point), de peaufiner chaque plan en effaçant les zones non appropriées, et enfin demander à Photoshop "d'écraser" toutes les photos en une seule qui contient tous les plans nets des shoots réalisés.

Dans cette opération le plus difficile, d'après moi, c'est de faire le nombre de photos voulues avec les MAPs bien étagées. Le post-traitement est une opération assez aisée à faire tel que démontré par Gérard lors de cet atelier. Tous nous avons reçu la doc sur le sujet, mais voici quelques photos des courageux qui ont assisté à l'atelier et du petit outil qui sert à Gérard-Géo-Trouvetout pour faire les multiples macro-photos, (bien) bricolé avec une planche, des supports, un moteur pas-à-pas et une télécommande.

Bonne lecture :-)

Les courageux présents à l'atelierLes courageux présents à l'atelier

Les courageux présents à l'atelier

L'outil pour faire du focus stacking facile, ici en préparation pour photographier une carte électroniqueL'outil pour faire du focus stacking facile, ici en préparation pour photographier une carte électronique

L'outil pour faire du focus stacking facile, ici en préparation pour photographier une carte électronique

Publié dans Ateliers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article